UNE FENÊTRE SUR LA RUE

portrait sonore du Local des femmes

Retourner au documentaire

 

L'association Femmes SDF, créée fin 2000, s'est constituée autour des questions que pose l'existence des femmes SDF. Qui sont-elles ? Quelle histoire personnelle les a conduites dans cette situation ? L'errance féminine est-elle identique à l'errance masculine ?

Pour répondre à ces interrogations, l'association a mené, durant deux ans et demi (2001 à 2003), une recherche - action auprès et avec des femmes en errance, en s'appuyant sur leurs paroles.

De la recherche - action a émergé le besoin d'avoir un lieu protégé et sécurisant où elles puissent se poser pendant la journée et prendre soin d'elles.

C'est ainsi qu'a été créé cet accueil de jour spécifique pour femmes en errance, ouvert trois jours par semaine depuis début 2005.

Au-delà de l'urgence sociale, le Local est avant tout un lieu d'accueil, de vie et d'accompagnement. Des femmes s'y croisent, parfois s'y rencontrent, souvent y tissent des liens.

Ces femmes sont multiples. De tous horizons et de toutes langues. De tout âge, de 18 à plus de 80 ans. Seules, en couple ou parfois avec leurs enfants. Vivant à la rue, dans des habitats précaires, en hébergement social, dans leur logement. Ayant des modes de vie, d'être et de faire très différents.

Au fil des années, des réalités, des expériences, le Local des femmes s'est développé, ouvert, enrichi, pour atteindre divers objectifs :

- Accueillir dans un lieu, mais aussi aller vers, là où sont ces femmes, dans la rue, dans d'autres structures d'accueil, dans leur lieu de vie,

- Accueillir pour permettre de se poser mais aussi de se mettre en mouvement, dans ce lieu, dans sa vie, dans la société,

- Accueillir pour permettre de se poser mais aussi de se mettre en mouvement, dans ce lieu, dans sa vie, dans la société,

- Accueillir pour permettre de prendre soin de soi mais aussi de rebondir, d'accéder à ses droits, de prendre sa vie en main,

- Accueillir pour permettre d'être écoutée et soutenue individuellement mais aussi de s'impliquer collectivement, de trouver une place, un rôle, une utilité dans la vie sociale.

A ce jour, près de 700 femmes sont passées par le Local.

Association Femmes SDF, Septembre 2015